Sport santé bien être

ACTIVITE PHYSIQUE ADAPTEE SANTE, FORME ET BIEN ETRE

L’activité physique fait référence à tout mouvement du corps produit par le muscle squelettique nécessitant de l’énergie.

 

Exercice et santé

Le but de l’exercice est de maintenir la santé et pour atteindre la santé. La santé et la forme physique sont étroitement liées et indissociables: pour obtenir une fonction corporelle optimale, en plus d’une alimentation équilibrée et de bonnes habitudes de vie, un exercice modéré est également très important. Dans la vie moderne, la nécessité d’une bonne condition physique et de l’exercice est particulièrement encouragée. Cependant, les besoins des adultes âgés de 18 à 64 ans à cet égard sont souvent négligés. Certaines personnes pensent même que l’exercice est une perte de temps et le suppriment. Lorsque les personnes vieillissent, ils augmentent considérablement leurs chances de souffrir de maladies chroniques telles que les maladies cardiaques et l’hypertension, arthroses et le diabète …. Ces recommandations concernent tous les adultes en bonne santé âgés de 18 à 64 ans, à moins qu’ils ne soient atteints d’un problème de santé indiquant qu’ils sont inappropriés. Les recommandations s’appliquent à tous les adultes (sans distinction de sexe, de race, d’ethnie ou de niveau de revenu).

FACTEURS AFFECTANT LA SANTE HUMAINE

Principalement en génétique, environnement, entraînement sportif et facteurs psychologiques.

Génétique

L’hérédité a une incidence sur l’apparence, la posture, même la personnalité, le tempérament et d’autres aspects des personnes. Souvent engagés dans des exercices physiques, ils peuvent non seulement favoriser le développement physique personnel, mais également améliorer les bases physiques de la génération suivante. La génétique a également un impact direct sur la taille, les capacités athlétiques et la qualité physique. Des études ont montré que la vitesse de réaction, la puissance explosive, l’endurance générale, la sensibilité, l’absorption maximale d’oxygène et la fréquence cardiaque maximale sont tous liés aux facteurs génétiques

Environnement

Un certain environnement peut rendre les facteurs génétiques pleinement développés et certains défauts génétiques peuvent être supprimés et compensés. Les conditions environnementales incluent l’environnement naturel et l’environnement social. L’environnement naturel a un impact important sur la santé humaine: l’air frais, un ensoleillement abondant et un cadre de vie non polluant favorisent la santé humaine, mais avec le développement de l’industrie, la pollution de l’air et de l’environnement devient de plus en plus grave, ces environnements difficiles  menace sérieusement la santé des gens. L’environnement social fait référence aux conditions de vie matérielles des personnes:

  • le retard économique, la vie matérielle est médiocre, le corps humain est inévitablement pauvre et l’espérance de vie moyenne est courte,
  • l’économie est développée, la vie matérielle est bonne, le corps humain est meilleur et l’espérance de vie moyenne est plus longue.

Entraînement sportif

« La vie est en mouvement » illustre profondément l’importance de l’exercice physique pour maintenir et améliorer la vie humaine. Dans les entraînements sportifs, la consommation d’énergie et la récupération excessive étant en contradiction, la réserve d’énergie dans le corps humain continue de croître et les organes en mouvement et les organes internes du corps humain sont entraînés et développés. Les facteurs génétiques congénitaux, bien qu’ils affectent la force physique, ne soient pas invariables, ils peuvent devenir plus forts grâce à l’ajustement et à l’exercice du lendemain. En particulier chez les personnes vieillissantes le corps est en phase de décroissance et de régression: c’est une période clé pour maintenir une bonne forme et une bonne posture, améliorer la condition physique. Si votre corps est naturellement faible, ne vous découragez pas: tant que vous pourrez maintenir votre entraînement sportif scientifique et persévérer, vous pourrez obtenir un corps fort, une énergie pleine et un corps bien équilibré.

Facteurs psychologiques

La psychologie comprend les pensées, les émotions et les comportements personnels. Les émotions ont un impact direct sur la santé: de bonnes émotions stimulent modérément le corps humain, coordonnent la régulation du cortex cérébral, des nerfs et des fluides corporels pour améliorer la santé. Inversement, la mauvaise humeur peut provoquer une stimulation maligne du cortex, ce qui peut entraîner une augmentation de la pression artérielle, une accélération du rythme cardiaque, un dysfonctionnement gastro-intestinal, une perte d’appétit et une diminution de la résistance fonctionnelle. Maintenir un esprit heureux et une bonne humeur est un facteur important pour la santé humaine. Le rire est une performance heureuse qui permet au cortex cérébral d’obtenir une bonne stimulation et une bonne activité des muscles, du cœur, des vaisseaux sanguins et de la régulation endocrinienne.

Les bienfaits de l’exercice

En plus d’améliorer la résistance physique, l’exercice présente de nombreux autres avantages, tels que:

  1. Promouvoir le métabolisme, consommer de la chaleur et prévenir l’accumulation de graisse.
  2. Aide à étirer le corps et l’esprit et à éliminer la pression de la retraite, du travail et de la vie quotidienne
  3. Augmenter la vie sociale et améliorer la communication et les compétences sociales.
  4. La fonction cardio-pulmonaire et la force musculaire peuvent réduire les risques personnes atteintes de maladies graves telles que les maladies cardiaques, l’hypertension artérielle et le diabète ….etc.

Les personnes en meilleure forme physique ont un meilleur état de santé, sont moins susceptibles de tomber malades et ont une meilleure capacité d’exercice physique. Une activité physique intense à des effets positifs le maintient d’une bonne forme et retarde le vieillissement

 

Précautions à prendre pour participer à des activités de conditionnement physique:

  1. Comprendre la relation entre l’exercice et la santé.
  2. Choisissez le sport adapté qui vous convient.
  3. Définissez les prescriptions d’exercice appropriées, telles que la durée et l’intensité de l’exercice, ainsi que leur fréquence, en fonction du sexe, de l’âge et de la force physique.

 

LES 10 RÈGLES D’OR

Recommandations édictées par le Club des Cardiologues du Sport.

  1. Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 minutes lors de mes activités sportives
  2. Je bois 3 à 4 gorgées d’eau toutes les 30 minutes d’exercice à l’entraînement comme en compétition
  3. J’évite les activités intenses par des températures extérieures inférieures à -5°C ou supérieures à 30°C
  4. Je ne fume jamais, en tout cas pas 1 heure avant ni 2 heures après une pratique sportive
  5. Je ne prends pas de douche dans les 15 minutes qui suivent l’effort
  6. Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures)
  7. Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes
  8. Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l’effort*
  9. Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort*
  10. Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort*

*Quels que soient mon âge, mes niveaux d’entrainement et de performance, ou les résultats d’un précédent bilan cardiologique

Directives de sécurité sportive

  1. Faites le plein d’eau avant, après et pendant l’exercice
  2. Echauffez-vous avant chaque exercice
  3. Portez des vêtements de sport et des baskets appropriés pendant l’exercice
  4. Après les exercices principaux, modérez avec des mouvements plus lents, comme exercice de finition, comme la marche lente, la respiration profonde, puis les étirements.
  5. Dans les exercices d’étirement, l’étirement statique est la principale étape, chaque fois que les principaux groupes musculaires sont étirés de manière statique pendant 10 à 30 secondes.
  6. Si vous rencontrez l’un des états suivants pendant l’activité physique, arrêtez-vous immédiatement, faites une pause et consultez un médecin si nécessaire:
  • Douleur au cœur, au cou, à la mâchoire ou au bras
  • Essoufflement ou difficulté à respirer
  • Vertige
  • Nausées
  • Palpitations ou rythme cardiaque anormal
  • Fatigue anormale
  • Douleur articulaire telle que genou ou cheville

7     Si vous êtes fatigué, ne vous exercez pas vigoureusement, vous devriez passer à un exercice léger tel que la marche, sinon cela ne ferait que blesser les muscles ou les articulations.

En théorie, il est très compliqué d’améliorer la condition physique ou les habitudes d’exercice d’une personne. En fait, cela devrait être la responsabilité de chacun, car la santé et la forme physique ont une nature non figée, c’est aussi une source de vie et une condition nécessaire pour améliorer la qualité de la vie. L’exercice est en effet l’un des meilleurs moyens de retrouver la santé. Par conséquent, nous devrions avoir une hygiène de vie saine, une activité physique quotidienne et une alimentation adaptée.

Christophe Seigneur
Praticien en hygiène de vie et sport santé
Gi gong et réfléxologie à Nice et sur les Alpes-Maritimes (06)
---
06.60.61.62.69
contact@theravita.org

Site web réalisé par Laura Chevalier

vulputate, id odio venenatis, dolor. ipsum ante. suscipit et,